Rôle de l'artisanat dans la transition écologique

Parmi les missions prioritaires des Chambres de Métiers et de l’Artisanat, il y a celle d'accompagner les entreprises artisanales, au quotidien, dans leur développement pour les aider, notamment, à relever le défi de la transition écologique, un des enjeux de notre société.

Dossier Transition Ecologique CMA Artisanat
Quelques chiffres
6 584
nombre d'artisans labélisés Répar'acteurs
120 000
entreprises artisanales dans le secteur de la réparation (hors automobile)
80 %
des appareils électriques sont réparables

Pourquoi les entreprises artisanales s'engagent-elles dans la transition écologique ?

Les enjeux

La transition écologique regroupe toutes les évolutions qui tendent vers un nouveau modèle économique et social, répondant aux grands enjeux environnementaux. Ce n'est aujourd'hui plus qu'un phénomène de mode. Et elle répond à plusieurs enjeux pour l'entreprise artisanale : 

>> Une attente croissante de la clientèle sur les questions de transition écologique : gaspillage alimentaire, circuits courts,…

>> Des possibilités de réduire les coûts de fonctionnement grâce à une meilleure gestion des déchets et de l’énergie sur le lieu de vente

>> Des dispositifs financiers gouvernementaux incitatifs pour mettre en place des comportements plus vertueux : aides véhicules propres, crédit d’impôt sur la rénovation énergétique des locaux,…

>> Des réglementations qui se durcissent et qu’il est nécessaire d’anticiper : interdiction progressive du plastique à usage unique, mise en place d’une ZFE sur la Métropole du Grand Paris, obligation de valoriser les biodéchets,…

L’artisanat joue un rôle majeur dans l’économie de proximité, une économie ancrée dans tous les territoires, essentielle à l’équilibre entre villes et campagnes. Tant par leur poids économique que par leur offre quotidienne de biens et de services, les entreprises artisanales participent au développement de l’emploi de proximité dans chaque territoire.

Et la transition écologique de l’économie aussi, c’est une économie locale qui répond aux besoins humains ici et maintenant, qui favorise les échanges locaux et qui créée de l’emploi.

Comment les entreprises s'engagent-elles dans une démarche de transition écologique ?

Les leviers

Dans le contexte global de réchauffement climatique, d’intensification des tensions géopolitiques et de hausse des prix de l’énergie, la question de la gestion de l’énergie s’impose de plus en plus comme un levier d’action important pour les entreprises. Il s’agit à la fois de s’engager dans une réduction de ses émissions de gaz à effets de serre mais aussi de préserver la compétitivité de son entreprise.

Pour les entreprises, la transition énergétique peut se faire en agissant sur 3 leviers complémentaires :

>> l'amélioration de l’efficacité énergétique, qui consiste à investir dans des équipements nécessitant moins d’énergie pour remplir des fonctions équivalentes ;

>> la sobriété énergétique, qui consiste à mettre en place  une stratégie globale de réduction des consommations, qui peut passer par un changement plus radical des modes de production ou de distribution ;

>> la substitution des énergies fossiles consommées par d’autres formes d’énergies décarbonées.

Les artisans sont aussi...

acteurs de la réparation et de la réduction des déchets

Les artisans « Répar’acteurs » (le label des réparateurs de vélos, d’ordinateurs, de téléphones, de meubles, d’articles en cuirs, de bijoux, de vêtements et chaussures …) ce sont 120 000 entreprises du cordonnier, au bijoutier, en passant par le réparateur d’ordinateurs… (hors métiers de l'automobile)

Ces artisans Répar’acteurs s’engagent, par la signature d’une charte, à effectuer des réparations avant de vendre un produit neuf. Ils développent un service nécessaire auprès des citoyens, et contribuent à la prise de conscience du consommateur de l’impact positif de la réparation sur l’environnement  (par l’évitement de déchets, la réduction de la consommation de matière première, la réduction des émissions de gaz à effet de serre liées au transport…) et son pouvoir d’achat.

Ces métiers de la réparation sont des métiers d’avenir, avec un fort potentiel de création d’emploi, pour lutter contre l’obsolescence programmée, prolonger la durée de vie des produits et réduire les déchets.

Et la transition écologique de l’économie, c’est une économie qui réduit son empreinte écologique, qui réduit la production de déchets, qui économise les matières premières et l’énergie…

Nos campagnes sur le thème de l'écologie

Vignette vidéo Artisans vous n'êtes pas obligés d'éteindre la lumière
Artisans, vous n’êtes pas obligés d’éteindre la lumière !
26 secondes
Visuel du film présentant les RéparActeurs
Répar'Acteurs : Je répare... et ça repart !
1 minute 15 secondes
La solution logique, c'est la transition écologique
La solution logique, c'est la transition écologique
30 secondes

A consulter

En chiffre
[TEST] Rectangle 588.png
L’artisanat, 1ère entreprise de France

Le secteur de l’artisanat en quelques chiffres

Valorisation
Rebond_Label&Qualif
Labels et qualifications artisanales

Gages de confiance et de savoir-faire, ils permettent de faire votre différence, valorise votre expertises, votre professionnalisme et vos produits.