Artisans couturier

L'Artisanat en France

1 830 000
entreprises artisanales
3,1 millions
d'actifs
23 %
sont des femmes

En alliant savoir-faire traditionnel et technologies de pointe, l’artisanat a développé les conditions permettant de confirmer sa place de « Première entreprise de France ».

 

Les entreprises artisanales se caractérisent par leur dimension et la nature de leur activité. Elles emploient, dans leur majorité, moins de dix salariés et doivent exercer une activité de production, de transformation, de réparation ou de prestation de service répertoriée dans le Répertoire des métiers.

Artisan carreleur au travail

250 métiers à découvrir

Entre la plomberie, la maçonnerie, la restauration, la boucherie, la coiffure ou l'aide à la personne, les points communs sont rares. Et pourtant, tous ces métiers sont regroupés sous la bannière de l'artisanat.

 

Les métiers de l'artisanat sont regroupés en quatre grandes familles : l'alimentation, le bâtiment, la production et les services.  Il y a plus de 510 activités différentes, des plus traditionnels (maçonnerie, menuiserie, boucherie…) aux plus modernes (micro-électronique, son et image, génie climatique…) y compris les services (mécaniques, coiffure, confection…) et la création artistique (céramique, bijouterie, arts graphiques, décoration).

 

Au-delà des métiers classiques traditionnels, il existe une multitude de métiers reposant sur l’innovation qui appartiennent au secteur de l’artisanat. De nouveaux métiers se développent avec l’apparition de matériaux innovants, des moyens de communication modernes et des technologies de pointe. Les métiers liés à l’éco-construction et à l’isolation, les technologies propres, le retraitement des déchets sont en plein essor.

 

D’une manière générale, tous les métiers de l’artisanat sont porteurs et le seront durablement du fait du nombre d’entreprises qui sont à reprendre et ce, dans tous les secteurs.