Electricien

Présentation
{{ metier[0].nb_entreprises | number:0 }}
Entreprises en France
{{ metier2[0].nb_emplois | number:0 }}
Postes à pourvoir

Métiers associés

  • Monteur électricien
  • Électronicien
  • Électrotechnicien
  • Électricien de maintenance
  • Ouvrier électricien industriel
  • Fabrication électronique

Son rôle

Repérage des emplacements

L'électricien installateur commence par étudier les plans et les schémas pour savoir où poser les câbles. Il repère ensuite, sur le chantier, les futurs emplacements des disjoncteurs, tableaux ou armoires électriques. Il vérifie enfin qu'il dispose bien des fournitures et des outillages nécessaires à l'installation.

Installation et raccordements

L'électricien peut alors installer les canalisations et les supports, poser le réseau de câbles, implanter les divers matériels (interrupteurs, prises de courant, appareils de chauffage) et effectuer les raccordements nécessaires.

Mise en service

Une fois ces travaux achevés, il procède à une série de tests pour vérifier la conformité de l'installation. Il participe à la mise en service des équipements en présence du client et du chef de chantier.

Informatique et téléphone

Selon les chantiers, l'électricien installateur peut assurer le câblage de liaisons informatiques ou de téléphonie, installer et régler une vidéosurveillance, des systèmes d'alarme, la gestion du chauffage et de la climatisation.

DevenirElectricien_MétierArtisanat_CMAFrance

Ce métier est fait pour moi si...

  • J'aime les métiers manuels
  • J'aime réparer, bricoler, entretenir, installer des équipements
  • J'aime bouger

Les qualités requises

Méthodique
Rigueur et respect des normes de sécurité
Avoir un bon relationnel
Esprit d'équipe et bonne communication
Bonne acuité visuelle et perception de couleurs
Être polyvalent

Carrières & opportunités

DevenirElectricien_MétierArtisanat_CMAFrance

Formation

Le CAP est le premier niveau de qualification pour devenir électricien. Il peut être complété par un BP permettant d'acquérir une qualification supérieure et une formation à la gestion d'entreprise ou par un BTM. Le bac professionnel, plus polyvalent, permet de bien maîtriser tous les domaines de l'installation et de la maintenance électrique (électricité du bâtiment, domotique, électricité industrielle). Il forme des ouvriers hautement qualifiés et mène à plus de responsabilités (comme chef d'équipe, par exemple) ; il peut être complété par une MC.

Embauche

Les titulaires du bac ou d'un niveau équivalent, voire supérieur, sont très recherchés. Ils peuvent travailler dans une entreprise d'installation électrique, au service maintenance ou travaux neufs d'une grande entreprise de l'énergie (EDF) ou des transports (SNCF, RATP), dans l'industrie automobile, l'agroalimentaire, dans les PME (petites et moyennes entreprises), les entreprises spécialisées dans les ascenseurs ou le génie climatique, au sein du service technique d'un établissement public, etc De plus, les innovations techniques créent des débouchés nouveaux pour les électriciens installateurs, notamment en connexion informatique, en téléphonie, en vidéosurveillance...

Evolution de carrière

Après quelques années d'expérience, l'électricien installateur peut devenir chef d'équipe, puis chef de chantier. Il prendra en charge la préparation et l'organisation du chantier, l'animation des équipes, le suivi technique et financier. Il peut aussi se spécialiser : ascenseurs, électroménager, froid et climatisation, etc.

Quelle formation ?

Après le collège

CAP

Le diplôme de Certificat d’Aptitude Professionnel, également connu sous le nom de « CAP » est une formation qualifiante et professionnelle de deux ans, accessible généralement après une classe de troisième au collège. Aucun diplôme ne sera requis mais, les étudiants devront être au moins âgés de 16 ans. Pour un cursus d’études en alternance, la signature d’un contrat d’apprentissage sera obligatoire.

  • CAP Electricien : le titulaire de ce CAP intervient en tant qu'électricien dans les domaines du bâtiment, de l'industrie, de l'agriculture, des services et des infrastructures.
Certificat Technique des Métiers

Délivrés par les chambres de métiers et de l'artisanat, les CTM (certificat technique des métiers) permettent d'acquérir un premier niveau de qualification dans un métier. Ils se préparent en 2 ans après la 3e, par la voie de l'apprentissage.

  • CTM installateur en équipements électriques : il forme des ouvriers qualifiés pouvant travailler en autonomie, sous la responsabilité d’un chef d’équipe, d’un chef d’atelier ou du chef d’entreprise du secteur du bâtiment. Ce titre prépare les apprentis à la conduite de chantier.
Bac Pro

Le Bac pro se prépare en 3 ans après la classe de 3e. Les Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions.

  • Bac Pro Métiers de l'Electricité et de ses Environnement Connectés (MELEC) : le titulaire du baccalauréat professionnel Métiers de l'électricité et de ses environnements connectés contribue à la performance énergétique des bâtiments et des installations. Il s'adapte à l'évolution des techniques, des technologies, des méthodes et des matériels. Il propose des solutions techniques minimisant l'impact sur l'environnement. Il contribue à la mise en oeuvre de la démarche qualité de l'entreprise. Il appréhende la composante économique de ses travaux. Il communique (y compris en langue étrangère) avec son environnement professionnel (client, hiérarchie, équipe, autres intervenants ...). Il appréhende l'entreprise et son environnement. Il coordonne, après expérience, une activité en équipe...

Après le CAP

Bac Pro

Le Bac pro se prépare habituellement en 3 ans après la classe de 3e mais les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions.

  • Bac Pro Métiers de l'Electricité et de ses Environnement Connectés (MELEC) : le titulaire du baccalauréat professionnel Métiers de l'électricité et de ses environnements connectés contribue à la performance énergétique des bâtiments et des installations. Il s'adapte à l'évolution des techniques, des technologies, des méthodes et des matériels. Il propose des solutions techniques minimisant l'impact sur l'environnement. Il contribue à la mise en oeuvre de la démarche qualité de l'entreprise. Il appréhende la composante économique de ses travaux. Il communique (y compris en langue étrangère) avec son environnement professionnel (client, hiérarchie, équipe, autres intervenants ...). Il appréhende l'entreprise et son environnement. Il coordonne, après expérience, une activité en équipe...
Mention Complémentaire

La Mention complémentaire (MC) est un diplôme qui s'effectue en un an après un CAP afin de se spécialiser.

  • MC Technicien en énergies renouvelables option A énergie électrique : le titulaire de ce diplôme est un électricien ou un climaticien spécialisé dans la mise en oeuvre d'équipements fonctionnant avec des énergies renouvelables et permettant d'améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments.Le titulaire de cette MC intervient dans l'installation, la mise en service et la maintenance d'équipements et/ou d'installations.
Brevet Professionnel

Le Brevet Professionnel (BP) se prépare en 2 ans après un CAP et permet d'acquérir un niveau de qualification plus élevé (niveau bac). Ce diplôme est axé sur la maîtrise d'un métier dans de nombreux domaines d'activité : le bâtiment et les travaux publics, la restauration, la vente. Il se prépare le plus souvent en apprentissage.

  • BP Electricien : le titulaire a les compétences pour intervenir sur toute la durée du chantier : de la réalisation de la structure du gros oeuvre (gaine, réservations et inserts...) aux travaux de finition, de mise en services et essais avant réception. Il est formé pour intervenir tout au long de la durée de vie du bâtiment et des réseaux (maintenance, dépannage)) ; il saura respecter les exigences énergétiques et environnementales et travailler avec les autres corps de métiers.
Brevet Technique des Métiers

Le BTM (brevet technique des métiers) est un diplôme professionnel délivré par les Chambres de métiers et de l'artisanat, à l'initiative des organisations professionnelles. Il se prépare en alternance en 2 ans après un CAP :

  • BTM installateur en équipement électrique : ce BTM permet de devenir responsable de chantier ou de s'installer à son compte comme artisan ou chef d'entreprise. L'installateur en équipements électriques prépare et conduit des chantiers d'installation de réseaux électriques pour des particuliers ou des entreprises. Il réalise des devis, assure le service après-vente et la maintenance des installations dans le respect des normes.

Reconversion professionnelle

La formation pour adulte

Dans le cadre d’une réorientation professionnelle, il est possible de devenir pâtissier par la voie de la formation pour adulte permettant aisément une reconversion dans ce métier.

DevenirElectricien_MétierArtisanat_CMAFrance
[TEST]image 189_0
Besoin d'inspiration ?

Découvrez le métier qui vous ressemble

Prix et concours
Trophées de l'Apprentissage dans l'Artisanat
Participez aux trophées de l'Apprentissage dans l'Artisanat

En partenariat avec France Rugby