Modéliste textile

Présentation
{{ metier[0].nb_entreprises | number:0 }}
Entreprises en France
{{ metier2[0].nb_emplois | number:0 }}
Postes à pourvoir

Métiers associés

  • Modéliste-toiliste
  • Toiliste
  • Premier d’atelier

Son rôle

Mettre le vêtement en forme

Après une première modélisation, généralement sur ordinateur, le modéliste, muni de ciseaux et d'épingles, traduit en volume le dessin du styliste. Il place une toile en coton écrue sur un mannequin "en pied", construit le modèle et met au point les différentes pièces. La toile est ajustée, découpée, épinglée et drapée conformément au "tombé" souhaité par le styliste. Une fois l'habit monté, le modéliste trace les lignes qui serviront à dessiner le patron. Il détermine la place des coutures, de l'encolure, des plis, des emmanchures, des poches et des boutonnières

Etablir un patron

Le modéliste réalise ensuite le patron avec les indications nécessaires à la réalisation du prototype : lignes de poitrine, de hanche, largeurs de couture... Le patron doit être clair et logique pour faciliter le montage des pièces découpées dans le tissu.

Procéder aux ajustements

Le prototype exécuté, le modéliste peut le modifier, l'ajuster, faire évoluer les formes... Il peut être chargé de rédiger une fiche technique sur les caractéristiques du vêtement, qui permettra de créer le prototype et servira de base à la fabrication en série. Son travail varie de quelques heures à plusieurs jours selon la complexité et le type du modèle (robe, sous-vêtement, chaussure, etc.)

DevenirModélisteTextile_MétierArtisanat_CMAFrance

Ce métier est fait pour moi si...

  • Je rêve d’exercer un métier artistique
  • Je veux un travail manuel
  • J’aime la mode

Les qualités requises

Habile
Précis et soigneux
Rigoureux et patient
Créatif
Savoir dessiner et coudre
Bon sens du relationnel pour bien travailler en équipe
Bonne résistance physique et gestion du stress

Carrières & opportunités

DevenirModélisteTextile_MétierArtisanat_CMAFrance

Formation

Si le bac professionnel constitue le niveau minimum requis, le BTS favorise l'accès à un emploi de modéliste. Il existe aussi de nombreuses écoles de stylisme-modélisme, dont le coût et la qualité sont variables. La plupart d'entre elles proposent une double formation en stylisme et modélisme.

Embauche

Le secteur de la mode suscite de nombreuses vocations. Les entreprises préférant des modélistes expérimentés, les jeunes diplômés débutent souvent comme assistants, tailleurs, couturiers, dessinateurs, etc. avant d'obtenir un poste de modéliste. Un modéliste qualifié est plus recherché qu'un styliste, surtout s'il est aussi prototypiste. Des places sont à prendre chez les façonniers, les maisons de haute couture, les enseignes qui possèdent leur propre marque, les bureaux de style.

Evolution de carrière

Le modéliste construit sa carrière en intégrant des entreprises de plus en plus renommées ou en changeant de poste au sein d'une même structure. Il peut devenir "premier d'atelier" et diriger une équipe de modélistes, de couturiers, de patronniers, de coupeurs, de mécaniciens modèle. Dans l'industrie, il peut passer chef de production. Avec de l'expérience, il peut aussi s'installer en indépendant. Il lui faudra alors assurer la gestion des clients et de son entreprise.

Quelle formation ?

Après le collège

BAC PRO

Le Bac pro Métiers de la Mode - Vêtements (MMV) se prépare en 3 ans après la classe de 3e. Accès possible après un CAP du domaine des matériaux souples.

  • Bac pro MMV : le titulaire de ce diplôme intervient dans le cadre de fabrications en petites séries et dans le suivi des productions en grandes séries. Il exerce en atelier, en bureau d'études, ou en bureau des méthodes. Il peut évoluer vers des fonctions de technicien supérieur modéliste ou de technicien supérieur des méthodes d'industrialisation, après expérience ou/et une formation complémentaire.

Après le CAP

BAC PRO

Le Bac pro Métiers de la Mode - Vêtements (MMV) est accessible après un CAP du domaine des matériaux souples : arts de la broderie, chapelier-modiste, vêtement flou ou vêtement tailleur

  • Bac pro MMV : le titulaire de ce diplôme intervient dans le cadre de fabrications en petites séries et dans le suivi des productions en grandes séries. Il exerce en atelier, en bureau d'études, ou en bureau des méthodes. Il peut évoluer vers des fonctions de technicien supérieur modéliste ou de technicien supérieur des méthodes d'industrialisation, après expérience ou/et une formation complémentaire.
BTS

Le BTS est accessible aux titulaires d'un baccalauréat : bac général, bac technologique STD2A ou STI2D spécialité innovation et écoconception, bac pro métiers de la mode. Il se prépare en 2 ans.

  • Le BTS Métiers de la mode - vêtement forme des modélistes et des chargés d'industrialisation exerçant au sein des bureaux recherche et développement des modèles. Le titulaire de ce diplôme intervient sur toute la chaîne du vêtement, de sa conception à sa fabrication.
Diplôme National des Métiers d'Art et du DEsign

Le  Diplôme National des Métiers d'Art et du DEsign (DN MADE) est accessible après un bac général, un bac technologique STD2A, un bac pro artisanat et métiers d'art ou un BMA. Le titulaire de ce diplôme est formé en 2 ans à la fois à la démarche de conception/création et à la production/fabrication.

  • DN MADE mention mode : dans ce DN MADE, la mention mode forme à la création de vêtements, de l'élaboration du projet à la réalisation du produit final. La pratique du design de mode est associée à une réflexion sur l'image et la communication dans l'univers de la mode.

Reconversion professionnelle

La formation pour adulte

Dans le cadre d’une réorientation professionnelle, il est possible de devenir modéliste textile par la voie de la formation pour adulte permettant aisément une reconversion dans ce métier.

DevenirModélisteTextile_MétierArtisanat_CMAFrance